Un niveau à eau à faire soi-même

  • Je fais mes cosmétiques 100 % naturels !: 50 recettes et conseils beauté et bien-être
  • Stanley 0-42-430 Niveau À Fioles Tubes Fabriqué En France - 2 Fioles De 120Mm - Graduation En Mm
    Made in France: Ce produit est fabriqué en France dans le Doubs et bénéficie de la qualité et du savoir-faire français 2 fioles 120mm en matière synthétique - graduées Mise à l'air libre par ouverture complète du bouchon Graduation en mm
  • WENKO Nettoyant Bijoux, produit nettoyant bijoux "Diamond Clean", 375 ml
    Nettoyant bijoux or et argent Convient pour les bijoux avec pierres précieuses Rapide, vos bijoux sont propres en minutes Contenance : 375 ml Panier de nettoyage inclus
  • Vivre sans argent. Les premiers pas vers l'autosuffisance

Dans l’arsenal des tech­niques de la per­ma­cul­ture, il y a des ter­ras­se­ments. Sepp Hol­zer ou bien Geoff Law­ton n’hésitent pas à uti­li­ser les grands moyens (en forme d’engin de chan­tier jaunes et mal­odo­rants, chaus­sés de che­nillettes) pour fa­çon­ner le ter­rain. L’objectif prin­ci­pal est de re­te­nir l’eau ou sim­ple­ment de ra­len­tir son écou­le­ment en créant des re­liefs qui l’incitent à s’attarder, faire des dé­tours, s’infliltrer.

Je reste as­sez cri­tique vis-à-vis de l’utilisation des grands moyens, et je vous ra­con­te­rai bien­tôt com­ment j’ai creusé à la gre­li­nette une noue de ré­cu­pé­ra­tion des eaux de ruis­sel­le­ment de vingt mètres de long sur un mètre creux-à-crête. Ma phi­lo­so­phie per­son­nelle, c’est que si le tra­vail de ter­ras­se­ment qu’on en­vi­sage consti­tue vrai­ment un in­ves­tis­se­ment long terme de grande va­leur pour le ter­rain, la vie du sol, le cycle de l’eau, la bio­di­ver­sité, alors l’investissement sera ren­table, même à la main. Rap­pe­lons que le Ca­nal du Midi a été creusé sans trac­to­pelle ni dynamite.

La sainte tri­nité du bes­tiaire du ter­ras­sier per­ma­cul­teur, c’est le bas­sin (dam/pond), la ter­rasse (ter­race), et la noue (swale). Pour tous ces tra­vaux qui jouent avec l’eau, la maî­trise des ni­veaux est pri­mor­diale. Le film de Geoff Law­ton montre très bien la longue phase de pré­pa­ra­tion où il faut se fa­mi­lia­ri­ser avec les courbes du ter­rain, et les me­su­rer pa­tiem­ment avec un ni­veau op­tique ou un ni­veau la­ser puis les mar­quer avec des pieux.

Seule­ment voilà, je n’ai pas l’intention de m’équiper comme un géomètre.

In­gré­dients d’un ni­veau à eau

  • Deux bou­teilles d’eau mi­né­rale vides
  • Un bout de tuyau d’arrosage (5 à 10m de long sui­vant les di­men­sions du terrain)
  • Deux tous pe­tits élastiques
  • Deux li­teaux d’environ 1m50
  • Un li­teau d’environ 1m
  • Un co­lo­rant quel­conque (du jus de mûre, par exemple)
  • Du scotch
  • Un mar­queur indélébile
  • Un cut­ter
  • Un clou chauffé ou un fo­ret de très pe­tit diamètre
  • Deux serre-joints, ou deux écrous papillon
  • Pour les me­sures : un ami ou un piquet

Ins­truc­tions de montage

  1. Scot­chez une bou­teille le long de chaque li­teau, de fa­çon que le cul de la bou­teille cor­res­ponde à l’extrémité du li­teau, et en pre­nant soin qu’en po­sant les deux li­teaux par terre sur un sol plat, les deux gou­lots des bou­teilles se re­trouvent exac­te­ment à la même hauteur.
  2. Ser­tis­sez les ex­tré­mi­tés du tuyau d’arrosage dans cha­cun des gou­lots. Au be­soin, uti­li­sez les pe­tits élas­tiques entre le tuyau et le gou­lot, pour faire joint d’étanchéité.
  3. Scot­chez le tuyau d’arrosage sur le gou­lot, ainsi qu’en deux hau­teurs sur le li­teau, de fa­çon qu’aucune ma­ni­pu­la­tion des li­teaux ne vienne for­cer sur le joint tuyau-goulot
  4. Dé­cou­pez au cut­ter un trou de la taille d’une pièce d’un euro au centre du cul de l’une des deux bou­teilles. C’est par ce trou que vous rem­pli­rez d’eau (avec un en­ton­noir si besoin).
  5. Per­cez une zone lisse et plate du cul de l’autre bou­teille avec un clou chauffé (ou un fo­ret de très pe­tit dia­mètre, genre 3mm). C’est par ce trou que s’échappera l’air quand s’établira le niveau.
  6. Tra­cez dans l’une des rai­nures de chaque bou­teille — la même sur chaque bou­teille — un trait avec le mar­queur, pour ser­vir de gra­dua­tion ‘de référence’
  7. En te­nant les deux li­teaux bien ver­ti­caux et les deux bou­teilles côte à côte, rem­plis­sez d’eau co­lo­rée par le trou de la pre­mière bou­teille, jusqu’à ce que le ni­veau at­teigne la gra­dua­tion des deux cô­tés. At­ten­tion de bien chas­ser toutes les bulles du tuyau

Uti­li­sa­tion

Pour me­su­rer une courbe de ni­veau, uti­li­sez votre ami ou votre pi­quet et vos serre-joints pour te­nir as­sez ver­ti­ca­le­ment ce­lui des deux li­teaux dont la bou­teille a le gros trou, l’extremité in­fé­rieure du li­teau tou­chant l’endroit de votre ter­rain qui fera la ré­fé­rence de ni­veau. L’ami ou le pi­quet ne doivent plus bouger.

De votre côté, déplacez-vous loin (mais sans tendre le tuyau), à un en­droit que vous es­ti­mez au même ni­veau que le point de ré­fé­rence. En vous dé­pla­çant, gar­dez votre pi­quet ver­ti­cal, et uti­li­sez un doigt pour bou­cher le pe­tit trou. Si vous ne bou­chez pas le trou et que vous te­nez la bou­teille trop basse par rap­port à sa consoeur, de l’eau gi­clera par le trou ; si vous la te­nez trop haute, de l’eau dé­bor­dera par le trou de la­dite consoeur. Et il fau­dra com­plé­ter le rem­plis­sage. Donc bou­chez le trou quand vous vous déplacez.

Quand vous pen­sez être au bon en­droit, en­le­vez votre doigt et re­gar­dez le ni­veau s’établir à me­sure que l’air s’échappe ou s’insinue par le trou. Si le trou est un peu gros, on peut uti­li­ser le doigt pour ré­duire l’ouverture et li­mi­ter les os­cil­la­tions du ni­veau en train de s’établir. Si le ni­veau monte trop ou des­cend trop, c’est que vous n’avez pas le com­pas dans l’oeil. Re­bou­chez le trou avant que ça dé­borde et trou­vez un en­droit au moins cinq cen­ti­mètres plus élevé ou plus bas. Si le ni­veau s’établit au-dessus ou en-dessous de la gra­dua­tion, il faut sa­voir que l’erreur de ni­veau est le double de l’écart constaté.

En tâ­ton­nant, vous de­vriez trou­ver un point pour le­quel le ni­veau, une fois calmé, cor­res­pond exac­te­ment à la gra­dua­tion au mar­queur sur les deux bou­teilles. At­ten­tion : s’il est sur la gra­dua­tion d’une bou­teille mais pas de l’autre, c’est que vous avez eu des fuites ou des bulles. Tout sera faux tant que vous n’aurez pas com­plété le remplissage.

Ré­pé­tez l’opération en es­sayant de gar­der le pi­quet de ré­fé­rence le plus long­temps pos­sible au même en­droit, pour évi­ter l’accumulation d’erreurs dès que l’on pro­cède de proche en proche. A chaque fois que vous avez un point de ni­veau, notez-le avec de la craie, une bombe de pein­ture, un pieu, ou tout autre moyen de votre choix.

Pour trou­ver une autre courbe de ni­veau, par exemple plus haute ou plus basse de cin­quante cen­ti­mètres, ajou­tez cin­quante cen­ti­mètres au li­teau de ré­fé­rence, ou bien au li­teau de me­sure res­pec­ti­ve­ment (au moyen d’une ral­longe de li­teau qu’on so­li­da­ri­sera au li­teau soit avec des écrous pa­pillon, soit avec des serre-joints, soit à la main). Sans ou­blier de bou­cher le trou avec le doigt, trou­vez un point qui mette les deux ni­veaux d’accord. Ce point de­vient alors la nou­velle ré­fé­rence. Re­ti­rez la ral­longe et re­com­men­cez comme pour la pre­mière courbe de niveau.

Les avan­tages du ni­veau à eau par rap­port au théo­do­lite ou au laser

  • C’est moins cher
  • Ca marche sans piles
  • Ca marche même dans une fo­rêt touf­fue ou der­rière le coin d’une construc­tion, quand on n’a pas de ligne de visée
  • Une fois le re­levé ef­fec­tué, on peut je­ter les bou­teilles, re­cy­cler les li­teaux, et re­mettre le tuyau en service

Les in­con­vé­nients du ni­veau à eau

  • Ca fuit
  • Ca os­cille avant de don­ner un résultat
  • C’est lourd quand on a dix mètres de tuyau plein d’eau à traî­ner dans la broussaille
  • C’est in­opé­rant par grand froid, à moins de ra­jou­ter de l’antigel
  • Petites habitudes, grandes réussites: 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même
  • Compilation Assassin's Creed : The Rebel Collection
    Profitez de la franchise primée Assassin's Creed où vous le voulez et quand vous le voulez. Assassin's Creed: The Rebel Collection offre une compilation de deux jeux et de tous leurs DLC solo. Devenez le plus redoutable pirate des Caraïbes dans Assassin's Creed IV: Black Flag puis transformez-vous en impitoyable traqueur d'Assassin dans Assassin's Creed Rogue. Assassin's Creed: The Rebel Collection comprend Assassin's Creed IV Black Flag avec tous ses DLC solo et Assassin's Creed Rogue. Cette compilation exclusive comprend des fonctionnalités améliorées pour le système Nintendo SwitchTM telles que le mode portable, les vibrations HD, une interface tactile, un HUD optimisé et une visée à commandes par mouvement. Soyez témoin de la transformation de Shay, d'Assassin aventureux à Templier fervent traquant ses anciens compagnons. Évaluez en permanence votre environnement et tenez-vous prêt à détecter et à combattre les Assassins cachés dans l'ombre, à l'aide de votre meurtrière carabine à air.
  • SHOPANTS Slushy Maker Tasse à glace glacée pour smoothies glacés glacés à faire soi-même, tasse à smoothie faite maison, tasse à glace portable à presser pour tout le monde (jaune)
    Matériau fiable : fabriqué en silicone de qualité alimentaire sans BPA, respectueux de l'environnement. Cette tasse à glace vous offre également une sécurité totale à vous et à vos enfants. Facile à utiliser : tout d'abord, versez la boisson sélectionnée dans la tasse fondue au niveau d'eau optimal. Couvrez le noyau intérieur de sorte que l'épaisseur de la glace soit uniformément répartie dans la tasse de la machine à fonte. Congelez pendant 4 à 5 heures, retirez la tasse fondue, couvrez la tasse avec la main et pressez doucement la neige fondue pour un smoothie frais et délicieux. Facile à nettoyer : la tasse de boue est lavable en machine et réutilisable. Il suffit de laver la tasse Slushy Cup Maker avec du savon et de le recongeler et vous pouvez l'utiliser à nouveau. Cadeau créatif et bricolage amusant : pas d'étapes compliquées, tout le monde peut faire des smoothies à la maison et profiter du processus. Excellent cadeau créatif pour votre amoureuse, votre famille, vos amis, vos collègues, vos camarades de classe et vos enfants. Attention aux détails : la tasse à boue a un bon niveau d'eau, et la tasse à boue a une ligne de niveau d'eau lorsque vous ajoutez un sac d'eau. est le niveau d'eau optimal. Très facile à déborder. La tasse est douce et vous pouvez presser le milkshake immédiatement. Trou anti-déversement, l'eau complète peut déborder du trou dans le corps de la tasse sans déborder.
  • T12S - Transformation 12 semaines: 20 minutes de sport à la maison 4 fois par semaine, sans régime !

1 Commentaire

  1. Provence Outillage Répondre

    C’est une technique vraiment très ingénieuse dont je n’avais jamais entendu parler ! Merci pour le partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.