Les carpes Koïs et la qualité de l’eau du bassin de jardin

Un bassin d’arrière-cour (ou un jardin d’eau) représente en soi un monde miniaturisé, un écosystème crée par nous et qui, occasionnellement, a besoin de notre aide pour atteindre son équilibre naturel et assurer la santé des poissons qui l’habitent. Il est facile d’atteindre cet objectif.

Avant toute chose, il est impératif d’éliminer le chlore contenu dans l’eau lors du remplissage du bassin. Plusieurs produits sont sur le marché afin de résoudre ce problème. Les poissons de bassin ne peuvent subsister dans l’eau chlorée. Un *filtre de bassin est couramment requis lorsqu’en présence de poissons. Le rôle principal du filtre de bassin est de préserver la santé des poissons en établissant une colonie de bactéries bénéfiques qui convertit les déjections des poissons en composantes d’eau inoffensives. Ne jamais nettoyer le filtre du bassin avec l’eau du robinet car le chlore présent dans l’eau risque fort certainement de détruire la colonie de bactéries bénéfiques.

Il est aussi recommandé de mesurer régulièrement dans le bassin le niveau de présence des nitrites et d’ammoniac, tout particulièrement pour un nouveau bassin d’eau. Il peut s’écouler quelques semaines pour qu’une colonie de bactéries bénéfiques soit suffisamment développée avant qu’elle ne puisse éliminer complètement la quantité produite par les déjections des poissons de bassin . Ajoutez immédiatement les bactéries bénéfiques dans un nouveau bassin d’eau; en ajouter à chaque printemps pour les bassins d’eau déjà constitués. Procédez avec modération quand vous ajoutez des poissons dans un tout nouveau bassin d’eau-pas plus de deux ou trois par semaine-, afin de ne pas déséquilibrer, par la quantité de déjections, la colonie de bactéries bénéfiques qui tente de se développer. Dans les premiers jours, abstenez-vous de nourrir les poissons afin de préserver la quantité de déjections à un minimum.

Sachez aussi qu’il est important de mesurer le niveau de pH sur une base régulière. Rien de ce que contient le bassin d’eau ne se développera adéquatement si le pH n’est pas équilibré. Le pH du bassin d’eau doit idéalement se rapprocher le plus possible du neutre (entre 6.8 et 8.4). Plusieurs produits de qualité vous sont disponibles pour mesurer et ajuste le niveau de pH.

D’autres types d’analyse sont également disponibles pour mesurer la présence de sel, d’ammoniac ou de nitrites.

Une fois le bassin de jardin terminé, il suffit habituellement de tester l’eau tôt au printemps, puis à intervalle de quelques semaines. Le bassin d’eau prend généralement soin de lui-même une fois son écosystème équilibré par l’ajout d’une colonie de bactéries bénéfiques et de plantes aquatiques, à moins qu’un changement drastique ne soit apporté à l’eau du bassin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *