Jardinage bio : peut-on utiliser des graines non bio?

De plus en plus de personnes se lancent dans le jardinage bio. Pourquoi pas vous ?

Jardiner bio est favorable à la santé et la préservation des sols

Le bio est à la mode, mais les produits bio coûtent souvent cher dans les magasins ce qui en rebute plus d’un. En ayant votre jardin biologique chez vous, vous aurez à votre disposition des légumes et des fruits sains, pleins de saveur et moins chers que dans les magasins. Et vous contribuerez aussi au respect de la biodiversité.

Mais les graines bio sont elles aussi assez chères et on peut se demander : faut-il des graines bio pour jardiner bio ? En fait, plus précisément, est-ce que des graines ou des plants non-bio gardent des traces des traitements antérieurs à l’achat ?

Pour répondre, il faut d’abord se poser cette question :

Un jardin biologique, c’est quoi exactement?

La véritable base du jardinage bio c’est de ne pas déranger le cycle vital de l’azote dans le sol.

On pense généralement que le jardinage bio consiste à faire pousser des légumes, des fruits et des fleurs sans aucune intervention de homme en laissant la nature faire à sa guise. C’est pourtant tout le contraire …Un jardin bio se travaille, et demande même un surcroît d’efforts au jardinier parce qu’il doit faire pousser sa production en respectant le plus possible les équilibres pouvant exister dans un jardin.

Il convient aussi de connaître la différence entre des graines bio et celles qui ne sont pas bio. Les graines bio sont issues de plantes ayant des qualités naturelles de résistances aux maladies. Elles ont très souvent des besoins en engrais moins important que les plants issus de graines non bio. Il se peut aussi que les graines non bio aient subis un traitement chimique, généralement un fongicide.

Les graines bio sont n’ont reçu aucun traitement chimique pendant leur croissance et leur récolte. Certains semenciers proposent des graines biologiques issues de plantes cultivés biologiquement depuis au moins cinq générations tandis que d’autres se bornent à semer des graines non-bio, (parent), les cultiver bio et les récolter. Ces critères sont « sévères » pour la première catégorie de semenciers, mais avec de telles graines, les plantes ont acquis une résistance naturelle qui ne peut s’approprier qu’avec le temps et ainsi s’inscrire dans le patrimoine génétique de la plante.

Vous comprendrez aisément qu’il vaut donc mieux utiliser des graines bio pour faire un jardin bio.

Bon nombre de jardiniers bio récoltent leurs propres graines biologiques. Il suffit de laisser monter à graines quelques plants de légumes et de fleurs. On récolte les tiges avec leurs graines, on les fait sécher sur une toile ou un plastique dans un endroit sec et aéré et on récolte les graines. Non seulement on disposera de graines bio mais celles-ci auront une faculté germinative optimale en raison de leur fraîcheur. Par exemple, il est beaucoup plus aisé de réussir un semis de persil si les graines ont été récupérées sur des plantes qu’on a laissées monter à graines avant de les ressemer le printemps suivant.

Le jardinage bio c’est connaître et respecter des règles essentielles pour obtenir de bonnes récoltes abondantes et gardant la saveur des produits non forcés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *