Glossaire du jardiner

Glossaire du jardinier

A
ACCLIMATER
Faciliter l’adaptation d’une plante subissant des conditions climatiques différentes des conditions d’origine.
ACARICIDE
Produit antiparasitaire utilisé contre les acariens, (araignées rouges, aoûtats, érinoses, tétranyques).
ACIDITE
Etat d’un sol pauvre en calcaire, dont la réaction chimique révèle un pH inférieur à 6,5. Cest le cas, par exemple, de la tourbe ou de la terre
de bruyère. L’inverse d’acidité est alcalinité.
ALCALIN
On dit aussi basique. Désigne un sol dont le pH est supérieur à 7,5. C’est souvent l’indication d’une terre calcaire. A l’opposé on parle de sol acide.
AMENDEMENT
Matériau naturel (sable, chaux, humus) ou artificiel (vermiculite) incorporé à un sol pour corriger sa nature ou sa texture et pour le rendre plus apte à recevoir une plante aux exigences définies.
ANTICRYPTOGAMIQUE
se dit d’un traitement destiné à détruire les cryptogames, c’est à dire les champignons microscopiques qui de développent sur différents organes de plantes, occasionnant les maladies du feuillage, des fruits et du bois
AOUTE
Se dit d’une jeune pousse d’arbre ou d’arbuste qui passe de l’état herbacé qu’elle avait en naissant à l’état ligneux. Cette période coïncide avec la fin du mois d’août.
AUTOFERTILE
Plante dont les fleurs sont fécondées par leur propre pollen ou par celui de plantes voisines appartenant aux mêmes espèce et variété.

B
BALIVEAU
Jeune arbre greffé ou non, dans sa deuxième année de culture en pépinière, qui acquiert une ramification née d’un axe central vertical.
BASSINAGE
Arrosage en gouttelettes fines, appliqué sur le feuillage – sans mouillé le sol – afin de faciliter la reprise des végétaux transplantés, notamment les végétaux à feuillage persistant.
BINER
Opération qui consiste à casser la croûte superficielle d’un sol tassé, à l’aide d’un outil appelé binette. A ne pas confondre avec sarcler, dont le but n’est que de trancher les mauvaises herbes pour nettoyer un terrain.
BOURGEON
Petite protubérance d’où peuvent naître tous les organes à bois (pousses, tiges, branches) portant des feuilles. Ne pas confondre avec ’bouton’ qui a trait à la fleur.
BOUTURAGE
Mode de multiplication asexuée (végétative) des végétaux par bouture, c’est à dire par enracinement d’un fragment de végétal séparé de ce végétal et préparé avant d’être planté dans le sol. Il existe plusieurs bouturages, celui de racines, de feuilles, de rameaux avec ou sans feuilles hors-sol.
BRACTEE
Feuille souvent colorée et spectaculaire, à ne pas confondre avec les pétales d’une fleur. Elle accompagne d’ailleurs une floraison plutôt insignifiante. C’est le cas chez les poinsettias, les clerodendrons, les bougainvillées…

C
CADUC
Se dit d’un végétal qui perd ses feuilles en automne. Par extension on dénomme ‘caducs’ l’ensemble des arbres dont les feuilles tombe à cette époque.
CEPEE
Ensemble des rejets sortants d’une même souche. Par extension, on appelle souvent cépée, un ensemble de plantes placées assez serrées pour donner l’impression d’une même touffe (cépée de bouleaux par exemple).
CERNAGE
Couper les racines à une certaine distance de son axe, afin de pouvoir constituer ultérieurement une motte de terre autour des racines en vue d’une transplantation.
CHARPENTE
Ensemble des
grosses branches d’un arbre. Synonyme : ossature.
CHLOROSE
Jaunissement des feuilles par disparition de la chlorophylle entre les nervures. Elle est souvent causée par une carence en fer dans le sol.
COLLET
zone située sur un végétal au ras du sol, entre les racines et les tiges ou le tronc.
COMPOST
Mélange fermenté de matières végétales (feuilles, paille) ou animales (sang desséché, corne broyée) auquel peut être adjoint 30 % de tourbe ou de terre.
CULTIVAR
Contraction des termes anglais ‘cultivated variety’ et synonyme de variété. Abréviation ‘C.V.’ dans les ouvrages de botanique ou de nomenclature.

E
ECLAIRCISSAGE
Opération pratiquée sur les arbres fruitiers qui consiste à supprimer les fruits en surnombre pour que ceux restant puissent se développer correctement. L’éclaircissage ou démariage est également pratiqué sur les semis pour enlever les plants en trop.
ELAGAGE
Action de couper une partie de la ramure d’un arbre pour lui donner un meilleur équilibre, alléger sa forme ou réduire ses dimensions.
ENGRAIS
Substance soit minérale (nitrate, phosphate, sulfate…) soit organique (fumier, sang désséché, corne broyée…) qui est incorporéé au sol, de préférence après une analyse d’échantillon de ce sol, pour corriger une insuffisance en un ou plusieurs des 4 éléments chimiques principaux (azote, acide phosphorique, potasse et calcium). «

F
FASTIGIE
Port d’une plante en forme de pyramide étroite et élancé. Concerne principalement les arbres.
FONGICIDE
Produit antiparasitaire utilisé contre les fungus ou champignons microscopiques, pathogènes pour les végétaux. Mots associé: anticryptogamique
FUMURE
Terme qui indique le volume d’engrais incorporé au sol pour améliorer sa fertilité. La fumure de fond est enfouie profondément, la fumure de couverture est incorporée par un griffage superficiel.
FUSEAU
Jeune arbre de 2 à 4 ans comportant un axe central et des branches latérales, régulièrement espacées sur cet axe, se ramifiant. La silhouette générale a la forme d’un fuseau.

M
MARCOTTAGE
Mode de multiplication asexué (végétative) des végétaux par marcotte, c’est à dire par enracinement d’une portion de végétal non séparée de ce végétal (plante-mère). Il existe plusieurs modes de marcottage et entre autres, en cépée ou par couchage aérien. On obtient ainsi de nouvelles plantes identiques à celles dont elles proviennent.
MOTTE
Volume de terre ou de substrat conservé autour des racines d’un végétal pour assurer sa reprise après sa transplantation.
MULCHING
Mot anglais couramment utilisé en horticulture française pour désigner le paillage d’une culture. Par extension, le mulching désigne une couverture du sol qui peut être réalisée par de la tourbe, de la fibre de bois ou un film de matière plastique.
MOTTE
La motte est un morceau de terre compact entourant une plante.

P
PAILLAGE
Etalement d’un paillis sur le sol autour de plantes cultivées. Mot associé: MUL CHING
PAILLIS
Couverture de quelques centimètres (constituée de paille hachée ou de fumier non décomposé) servant à éviter les binages et les à maintenir la fraîcheur au sol en limitant l’évaporation, et par suite les arrosages.
PALISSAGE
Attachage par un lien, de tiges ou de rameaux sur un support pour que le végétal prenne la disposition ou la forme à laquelle on le destine.
PALMETTE
Arbre formé dans un seul plan, en pépinière, grace à un palissage approprié. Il existe différentes palmettes : Verrier, croisillon, tricroisillon, U simple ou U double).
PRALINAGE
Enrobage de l’ensemble des racines d’une plante ligneuse sans motte, par leur trempage dans une boue argileuse, un peu gluante, afin d’éviter leur dessiccation et de favoriser la reprise de la plante transplantée. On peut ajouter un peu de bouse de vaches (contenant des hormones) à ce ‘pralin’ gluant.

R
RABATTAGE
Taille des branches d’un arbre ou de rameaux d’un arbuste pour faire partir de nouvelles branches ou de nouveaux rameaux et rajeunir ainsi le végétal.
REMONTANT
Qui fleurit ou fructifie à nouveau, après un temps d’arrêt, durant le même cycle végétatif (rosiers, oeillets, fraisiers, framboisiers). Ne pas confondre avec grimpant.
RHIZOME
Tige souterraine ressemblant à une racine et se développant le plus souvent horizontalement (iris, chiendent, liseron) et quelquefois verticalement (fraisier).

T
TERRE DE BRUYERE
Terre riche en tourbe et acide. Mot associé: Tourbe
TERREAU
Mélange de terre et de substances résultant de la décomposition et de la fermentation de matières organiques végétales ou animales mortes (terreau de feuilles, terreau de fumier…)
TOPIAIRE
L’art de tailler une plante.
TOURBE
Très utilisée pour les plantes en pot, c’est une matière obtenue par la décomposition partielle de végétaux

V
VIVACE
Qui vit plus de 2 années; ce qualificatif est généralement appliqué aux plantes herbacées tandis que les plantes ligneuses sont dites ‘perennes’.
VARIETE
Ensemble de plantes d’une même espèce ayant, dans un même milieu, exactement les mêmes caractères morphologiques et physiologiques, à quelques très faibles variantes près. Si la variété est cultivée, il s’agit d’un cultivar.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *