Désherbage manuel à la bêche et à la grelinette

Dans la mini-série sur les tech­niques pour évin­cer un mor­ceau de prai­rie, nous avons déjà vu le paillage avec des car­tons et avec des planches. Mais quand vous ne pou­vez pas at­tendre plu­sieurs mois pour se­mer, il reste l’option de la gre­li­nette. L’inconvénient, c’est qu’on dé­range la terre. De sur­croît, c’est as­sez phy­sique, mais in­fi­ni­ment moins qu’à la houe : j’ai réussi à faire une tren­taine de mètres car­rés en une heure.

Il faut sa­voir que la pré­sence d’un ta­pis de gra­mi­nées ne per­met pas de pas­ser clas­si­que­ment la gre­li­nette. Nous al­lons de­voir re­ti­rer ce tapis.

Pre­nez une bêche droite. Af­fû­tez son tran­chant. Utilisez-la pour tran­cher l’herbe ver­ti­ca­le­ment, sur les cinq à dix pre­miers cen­ti­mètres d’épaisseur du ta­pis her­bacé, en dé­cou­pant des bandes de la lar­geur de la gre­li­nette (la mienne fait en­vi­ron qua­rante cen­ti­mètres de large). Si la dé­coupe est très nette, vous pou­vez re­muer un peu la bêche d’avant en ar­rière à chaque coup, pour élar­gir la coupe et ainsi vi­sua­li­ser les bandes plus facilement.

Avec la gre­li­nette, mettez-vous au bout de la pre­mière bande, et glis­sez les dents as­sez ho­ri­zon­ta­le­ment à 10–20 cen­ti­mètres de pro­fon­deur sous l’herbe. En bas­cu­lant les manches de la gre­li­nette vers l’arrière, puis vers l’avant, puis en fai­sant le­vier à droite et à gauche, vous de­vriez ar­ra­cher un bon mor­ceau de bande d’herbe. Que vous ré­ser­vez dans la brouette. Re­cu­lez d’un pas, et re­com­men­cez pour un autre mor­ceau. Que vous ré­ser­vez à nou­veau dans la brouette. Quand vous avez fini cette pre­mière bande, grelinez-la pro­fon­dé­ment pour aé­rer la terre (à la ma­nière d’un double-bêchage).

Pas­sez à la bande ad­ja­cente. Main­te­nant, quand vous ar­ra­chez un rec­tangle d’herbe, vous le bas­cu­lez sim­ple­ment dans la pre­mière bande, herbe en des­sous et vers de terre en l’air. Une fois la bande fi­nie, gre­li­nez en pro­fon­deur. En ainsi de suite.

Vous au­rez com­pris que les rec­tangles d’herbe ré­ser­vés dans la brouette ser­vi­ront à re­cou­vrir la der­nière bande.

Il res­tera à pré­pa­rer le lit de se­mence et se­mer dans la foulée.

At­ten­tion : cette tech­nique est un pro­to­type. Je ne ga­ran­tis pas le suc­cès du se­mis. En par­ti­cu­lier, ça risque d’être une vraie course avec l’herbe qui es­saie de re­pous­ser par les quelques brins qui émergent çà et là entre les mottes puisqu’elle n’est pas en­fouie pro­fon­dé­ment et elle n’a pas eu l’hiver pour se faire com­pos­ter. Ca peut va­loir le coup de se­mer des graines pré­ger­mées.

Re­trou­vez les pré­cé­dents épi­sodes de la série :

  • Com­pos­tage en place sous des cartons
  • Paillage avec des planches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *